Psaume 8. O notre Dieu et Seigneur adorable (1998)

Avec une grande admiration, David célèbre ici la merveilleuse puissance du Créateur de toutes choses, et la grande bonté dont il a daigné user envers l'homme, l'ayant fait tel qu'il est.

Clément Marot (1998) - Strasbourg, Genève / Genève, 1551


1. O notre Dieu et Seigneur adorable,
Combien ton nom est grand et admirable
Par tout ce val terrestre spacieux,
Et ta puissance a dépassé les cieux !

2. En tout se voit cette force parfaite,
Jusquʼaux enfants, à ceux que lʼon allaite.
Leur bouche dit ton amour merveilleux,
Et rend sans voix lʼadversaire orgueilleux.

3. Quand je contemple, en te rendant hommage
Tes cieux si hauts dont ta main fit lʼouvrage,
Etoiles, lune et astres différents
Que ta sagesse a placés dans leurs rangs,

4. Tout étonné, je me dis en moi-même :
Quʼest-ce que lʼhomme, ô majesté suprême,
Dont ta bonté veut bien se souvenir
Et prendre soin chaque jour à venir ?

5. Tu lʼas placé pour un peu sous les anges
Qui dans le ciel célèbrent tes louanges,
Abondamment de gloire environné,
Rempli de biens, et dʼhonneur couronné.

6. Il règne aussi sur les oeuvres si belles
Que tu formas ; il peut se servir dʼelles
Et sous ses pieds, sans quelque exception,
Il les réduit à la soumission.

7. Brebis et boeufs, et leurs peaux et leurs laines,
Tous les troupeaux des hauts monts et des plaines,
En général toutes bêtes cherchant
A pâturer et par bois et par champs,

8. Oiseaux de lʼair, qui volent et qui chantent,
Poissons de mer, ceux qui nagent, qui hantent
Par les sentiers de mer, grands et petits,
Tu les as tous à lʼhomme assujettis.

9. O notre Dieu et Seigneur adorable,
Combien ton nom est grand et admirable
Retentissant, toujours si précieux
A travers tout ce monde spacieux !


Les Psaumes de David. Clément Marot. Adaptation en français actuel par Marc-François Gonin. ISBN 2-911069-29-3. Editions VIDA. 1998. Reproduit avec permission.