Chercher un psaume :

PSAUME 1 : Qui au conseil des malins n’a été (Marot-Bèze)

[voir 1729 - Gonin]

1. Qui au conseil des malins n’a été,
Qui n’est au train des pécheurs arrêté,
Qui des moqueurs au banc place n’a prise, [1]
Mais nuit et jour la Loi contemple et prise
De l’Éternel, et en est désireux :
Certainement celui-là est heureux.

PSAUME 6 : Seigneur qui voit la peine (Gonin)

[voir 1729]

David reconnaît avoir provoqué la colère de Dieu par sa faute. Il demande pardon de ses péchés. Il s'afflige de ne pouvoir louer Dieu qui le laisse en danger de mort. Puis, ayant repris courage, il magnifie la grâce divine, et tourne son propos contre ses ennemis qui se réjouissent de ses maux.


1. Seigneur qui vois la peine
mon péché me mène,
Cesse d'être irrité;
Dans ta juste colère,
Ne sois pas si sévère
Que je l'ai mérité.

(...)

PSAUME 5 : Mon coeur aurait tant à te dire (Gonin)

[voir 1729]

David en exil, ayant beaucoup souffert et redoutant les flatteurs qui entouraient Saül, adresse sa prière à Dieu; puis il se console quand il pense que le Seigneur a toujours les mauvais en aversion, et qu'il favorise les bons.


1. Mon coeur aurait tant à te dire,
Et ne sait pas prier, Seigneur;
Daigne comprendre un faible coeur
Perdu au fond de ton empire
Et qui soupire.

(...)


PSAUME 4 : Entends l'appel que je t'adresse (Gonin)

[voir 1729]

Accablé par la révolte d'Absalom, il invoque Dieu, reprend les princes d'Israël qui conspirent contre lui, les appelle à la repentance, et conclut que la confiance en Dieu lui donne le vrai bonheur.


1. Entends l’appel que je t’adresse,
Dieu de justice en qui j’ai foi;
Toi qui me vois dans la détresse,
Libère-moi de l’étroitesse,
Sois indulgent, écoute-moi.
- Jusqu’à quand, âmes inhumaines,
Viendrez-vous pour tout m’arracher?
Vous aimez les manoeuvres vaines,
Les mensonges qui nous surprennent;
C’est donc cela que vous cherchez.

(...)


PSAUME 3 : Seigneur que d'ennemis (Gonin)

[voir 1729]

David, assailli par une puissante armée, s'émeut, puis il prend une si grande assurance en Dieu qu'après l'avoir imploré, il est certain de la victoire.


1. Seigneur que d’ennemis
Contre moi se sont mis
Et d'un seul coup se dressent!
Que de gens qui semblaient
Contre moi déclarés,
De tout côté me blessent!
Beaucoup parle de moi
En attaquant ma foi
Pour augmenter ma peine,
Disant: « Il est exclu
Par Dieu de tout salut,
Et sa prière est vaine ».

(...)


PSAUME 2 : Pourquoi ce bruit au milieu des nations (Gonin)

[voir 1729]

On voit ici comment David et son royaume sont la vraie figure de l’indubitable prophétie de Jésus-Christ et de son règne.


1. Pourquoi ce bruit au milieu des nations,
Quelle folie ou quel rêve les mène?
Le monde entier soulevé d’ambitions
Est maintenant poussé par la plus vaine.
Les voilà donc, les grands rois de la terre,
Les gens puissants, leur but est bien précis:
Ils sont ligués pour déclarer la guerre
Contre Dieu tous, et contre son Messie.


PSAUME 1 : L'homme qui fuit le conseil des trompeurs (Gonin)

[voir 1729 - Gonin - Marot-Bèze]

Ce psaume proclame que bienheureux sont ceux qui, rejetant les moeurs et le conseil des méchants, s'appliquent à connaître et à mettre en pratique la Loi de Dieu et malheureux ceux qui font le contraire.


1. L’homme qui fuit le conseil des trompeurs
Sans s’arrêter au chemin des pécheurs
Ni sur le banc où les moqueurs s’asseyent,
Mais que la Loi du Seigneur émerveille
(Loi dont il est nuit et jour désireux),
Certainement, celui-là est heureux.


Psautier de Genève (Gonin)

Les Psaumes de David. Clément Marot.
Adaptation en français actuel par Marc-François Gonin.
ISBN 2-911069-29-3. Éditions VIDA. 1998.
Reproduit avec permission.
Musique ajoutée par Philippe Lacombe.


PSAUME 1 : L'homme qui fuit le conseil des trompeurs 📄

PSAUME 2 : Pourquoi ce bruit au milieu des nations 📄

PSAUME 3 : Seigneur que d'ennemis  📄

PSAUME 1 : Heureux celui qui dès ses jeunes ans (1729)

[voir 1729 - Gonin - Marot-Bèze]

Bienheureux est l'homme qui ne vit point selon le conseil des méchants.


1. Heureux celui qui dès ses jeunes ans
S’est tenu loin du conseil des méchants,
Qui des pécheurs fuit la trompeuse voie,
Et des moqueurs la criminelle joie;
Qui craignant Dieu ne se plaît qu’en sa loi,
Et nuit et jour la médite avec foi!


PSAUME 2 : D'où vient ce bruit parmi les nations (1729)

[voir Gonin]

 Prophétie du complot contre Jésus-Christ, et de la gloire où il a été élevé par son Père. 

1. D’où vient ce bruit parmi les nations? À quoi les porte une impuissante haine? Peuples, pourquoi, dans vos illusions, Vous flattez-vous d’une espérance vaine? Je vois ligués les princes de la terre; Dans leurs conseils les grands ont présumé D’être assez forts pour déclarer la guerre À l’Éternel, à son Oint bien-aimé.

1. D’où vient ce bruit parmi les nations?
À quoi les porte une impuissante haine?
Peuples, pourquoi, dans vos illusions,
Vous flattez-vous d’une espérance vaine?
Je vois ligués les princes de la terre;
Dans leurs conseils les grands ont présu
D’être assez forts pour déclarer la guerre
À l’Éternel, à son Oint bien-aimé.


Printfriendly